Ils nous proposentdevan?ant ainsi une récusation de lanthropologie cognitiveà venir de nous tourner vers la simple constitution dunegrammaire cest-à-dire dun dispositif qui nouspermettrait de nous comprendre les uns les autres enfonction du seul usage que nous faisons en tant quêtresde parole de nos vies pratiques.12 Ce serait donc à partirde ce relatif et décevant constat déchec - et dans le butlouable de la sauver - que les propositions dune nouvellemanière denvisager lanthropologie ont été offertes surle marché de la pensée scientifique. Au fond cest cedéficit ontologique que les premiers anthropologuescognitivistes fran?ais ont dénoncé et cest la brèche danslaquelle ils se sont précipitésxA0 les notions employées parla discipline ne décriraient rien dont on puisse affirmer lexistence (Sperber 1996xA0 28 31). Tout se passeraitcomme si on avait affaire à des mots qui existent bien(xA0;mariage sacrifice chefferiexA0;) et dont on estcapable de montrer le sens dans des définitions mais qui nexA0;nous disent pas si les mariages les sacrifices ou leschefferies font partie des choses qui meublent le mondexA0;(Ibid.xA0 31).Le programme général13 Il convient de partirde prémisses générales ou - selon certains - de postulatsépistémologiques fortsxA0 le sens et la culture danslaquelle il se manifeste sont des phénomènes naturels etdoivent être traités comme tels au même titre que les objetsphysiques (Petitot 1992xA0 1-2). Naturaliser le senssignifie en dautres termes quil faut aller en chercherla constitution jusque dans la xA0;couche organisationnellebiologiquexA0; (Petitot et al. sac vanessa bruno cuir
1999xA0 52). Tel est donc leprogrammexA0 rabattre les phénomènes sémio-linguistiques décidément trop flous sur la matière (au sens biologique ouneurophysiologique). Cependant lorsquil sagit de passerdu programme à sa réalisation les anthropologues qui serangent derrière la bannière cognitive contraints derentrer dans les détails dune science générale delhumain en appellent à des considérations plusalambiquées et par voie de conséquence pluscontestables.14 Si en effet la diversité culturelle existebien (ce que personne ne remettrait en cause) lescognitivistes au lieu de rechercher les causes ou lesraisons dune telle diversité dans lagencement descultures et des sociétés entre elles et en elles-mêmes yvoient plut?t la xA0;preuve de la modularité de lesprithumainxA0; (Sperber 1996xA0 166) laquelle modularitéconcept sur lequel nous reviendrons à elle seule seraitsusceptible dxA0;engendrer des cultures véritablementdiversesxA0;.15 Présentons une autre version de la mêmethèse. Pascal Boyer (1984xA0 233-234) déplore lui aussiles xA0;défaillancesxA0; et la xA0;carencexA0; delanthropologie classique exotisante qui ne fut jamaiscapable de tenir compte des xA0;conditions dans lesquellesont été produites les donnéesxA0;. Il appelle donc ses collègues à constater un faitxA0 les ethnographes nerecueilleraient que des xA0;énoncésxA0; quon ne peutcomprendre ou expliquer quà laide des xA0;mécanismespsychologiques de production et dinterprétationxA0;(Ibid. ) de tous les énoncés possibles et imaginables. Car lesprit nétant quun il appartient à lanthropologue dy repérer les facultés qui permettent la production etau premier rang desquelles la mémoire puisque cest ellequi permet la xA0;récurrence de schèmes qui informent lesavoir communxA0; et donc la tradition. Or nous dit Boyerla mémoire nest pas la simple xA0;conservation dedonnéesxA0; pas plus que la tradition nest légitimementassimilable à un xA0;savoir communxA0;.16 Cependant enlabsence de la notion dxA0;état mentalxA0; tout ledéveloppement précédent aurait de fortes chances de resterobscur et confus.17 Il y aurait une vie de lesprit propreet autonome indépendante de létat du monde. Et lorsque lethnologue décrit des états de choses du monde il ny apas de lien logique entre cet état du monde et sadescription. Autrement dit lesprit humain par essenceuniversel fonctionnerait de la même fa?on partoutxA0;; ladiversité des cultures - cest-à-dire la manièredattribuer un sens personnel ou intime ou intéressé aumonde - venant seulement se surajouter ou survenir àlesprit. lacoste femme neuf
La contradiction entre luniversalité delesprit humain et la diversité culturelle ne serait doncquune illusion qui a trompé les ethnologues en premierlieu eux qui sont plus que dautres au contact physiqueavec les cultures et les productions symboliques.18 En 1933Wittgenstein commence à dicter - dictée qui durera plusieursannées - ce qui deviendra dans le catalogue de von WrightThe Big Typescript TS 213.19 Cest sans aucun doute lapremière récusation anticipative visionnaire critique etsystématique de ce que sera une vingtaine dannées plustard le cognitivisme général aux états-Unis puis un peuplus tard sa version anthropologique.20 Wittgenstein ydéfend la thèse selon laquelle penser à lencontre de ceque soutiennent les cognitivistes ne consiste pas àfabriquer des images mentales car rien ne nous garantit quexA0;limage mentale de cette personne soit véritablement lasienne et non celle de quelquun dautre qui luiressemblexA0; (Wittgenstein 2005xA0 170e ma traduction).Autrement dit on ne peut pas individuer une image mentalecomme on individuerait la personne que lon per?oit à quilon parle et qui nous répond. Une personne nest pas unsigne ni comme lécrit Wittgenstein une image peinte.21Une image mentale est-elle xA0;quelque chose de réelxA0; cest-à-dire quelque chose qui existe dans lespace-tempsde la réalité? La bonne question ne devrait-elle pas plut?têtrexA0 xA0;une image mentale vraie ou fausse réfère-t-elle toujours à la réalitéxA0;? (Ibid.